Cancer du sein : où en est-on en 2021 ?

cancer du sein

En France et dans le reste du monde, 1 femme sur 8 est concernée par le cancer du sein. Il s’agit également du type de cancer le plus diagnostiqué chez le genre féminin.
D’un autre côté, les campagnes de sensibilisation se multiplient et les tests de diagnostic se font de plus en plus tôt (ce qui est plutôt une bonne nouvelle).

Revoyons ensemble les questions les plus courantes concernant le cancer du sein :
Comment se développe le cancer du sein ? Quels sont les facteurs de risque ? Quels types de symptômes doivent vous interpeller ? Quand réaliser une première mammographie ?

Le cancer du sein : qu’est-ce que c’est ?

Un cancer du sein désigne la présence de cellules qui se développent de manière anormale au niveau des glandes mammaires et forment des amas appelés tumeurs.
Une 1re cellule de la glande mammaire se développe soudainement de manière anarchique et toutes les cellules qui sont créées à partir de cette cellule anormale vont, elles aussi, se développer de manière anormale.

Il existe 2 types de cancers du sein :

  • Le cancer du sein non infiltrant (in situ) : les cellules cancéreuses sont logées au niveau des lobules ou des canaux galactophores à l'intérieur du sein.
  • Le cancer du sein infiltrant (carcinome infiltrant) : les cellules cancéreuses envahissent non seulement les tissus mammaires, mais elles colonisent également les tissus voisins. Lorsqu’elles atteignent et se développent dans d’autres organes, on parle alors de métastases.

Lorsque le cancer est détecté suffisamment tôt, il peut être guéri dans 9 cas sur 10.

Cancer du sein : les facteurs de risque

Le cancer du sein est considéré comme une maladie multifactorielle. Son développement (ou non) dépend d’un grand nombre de facteurs (source Amélie) :

  • Le sexe : 99% des cancers du sein surviennent chez des femmes. Certains facteurs comme des règles très précoces, une grossesse tardive ou certains traitements hormonaux pour la ménopause peuvent également être des facteurs de risque.
  • L'âge : environ 80 % des cancers du sein vont se développer chez des femmes de plus de 50 ans.
  • Les antécédents familiaux : s’il y a eu des cancers du sein dans la famille avant la ménopause.
  • La consommation régulière d’alcool et le tabagisme.
  • Le surpoids et l’obésité.
  • Une alimentation déséquilibrée : notamment le fait de consommer beaucoup de viande rouge et d’aliments transformés au détriment de fruits et de légumes
  • Le manque d’activité physique : le sport aiderait même à diminuer les risques de cancer du sein après la ménopause.

Par chance, il est possible d’avoir une influence sur près de la moitié de ces facteurs de risque en modifiant ses habitudes de vie.

Quels types de symptômes doivent vous interpeller ?

Le symptôme le plus connu est certainement la petite masse qui peut être ressentie au toucher au niveau du sein. Mais dans d’autres cas plus rares, on peut retrouver d’autres symptômes tels que :

  • des écoulements mammaires (en dehors de la grossesse et de l'allaitement) ;
  • une rétraction du mamelon ;
  • une déformation du sein ;
  • des ganglions au niveau des aisselles ;
  • un changement de couleurs de peau au niveau du mamelon…

À la moindre alerte, le mieux est de prendre directement rendez-vous avec votre gynécologue afin d’effectuer un examen plus approfondi et de dissiper les doutes.

Comment le cancer du sein est-il dépisté ? Quand réaliser une première mammographie ?

Le cancer du sein peut facilement être dépisté, ou tout du moins suspecté, lors d’une palpation mammaire ou lors d’une mammographie de dépistage.
Les jeunes femmes qui sont considérées comme patientes à risque (à cause d'antécédents familiaux ou autres) sont invitées à réaliser des examens de dépistage personnalisés.
En l'absence de facteur de risque, une simple palpation réalisée par votre gynécologue au moment d’un examen de routine ou une autopalpation peuvent suffire à prévenir les risques de cancer du sein.
En revanche, après 50 ans, les femmes sont invitées à réaliser des mammographies de dépistage tous les 2 ans afin de détecter le moindre changement à temps.

Associations, groupes de soutien, conseils : vers qui me diriger ?

En France, il existe plusieurs associations engagées dans la lutte contre le cancer du sein et dont le but est d’accompagner le malade et sa famille durant toute la maladie.

Certains sites proposent même des forums d’entraide, de questions-réponses traitant des thématiques de la vie avec un cancer (le mode de vie, la sexualité, la grossesse…), et des sources qui peuvent être d’une grande aide pour traverser cette épreuve et se sentir soutenu et compris.

Association Cancer du sein

21 mars 2021
Melinda maquilleuse professionnelle
Mélinda

Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Idées Shopping

pinterest-p
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram