Covid 19: Abandon d’animaux, mais pourquoi ??

Abandon d'animaux: stop ça suffit !

Ils égayent le quotidien de tous. Les animaux domestiques (chiens, chats, rongeurs, poissons…) sont parfaitement intégrés dans des millions de familles en France. Pourtant, certains ne prennent pas conscience de l’engagement dont ils nécessitent. Un animal n’est pas un jouet ou une peluche que l’on peut poser sur l’étagère. C’est un être vivant qui a besoin d’attention, d’éducation et d’amour comme nous tous. Chaque année en France, l’abandon d’animaux représente le nombre de 100000 animaux domestiques. 60000 d’entre eux le sont durant l’été…

Coronavirus : le boom d'abandon d’animaux

Les temps sont durs pour les hommes mais aussi les animaux. En cette période inédite et particulièrement angoissante de confinement liée au coronavirus, le nombre d’abandons d’animaux a explosé depuis début mars. Une situation difficile puisque la SPA est submergée et a tenu à souligner que « les animaux domestiques ne transmettent pas le virus à l’homme ». Attention aux fakes news qui circulent sur la Toile. Beaucoup de personnes ont abandonné leur animal pensant qu’il représentait un risque dans la propagation et la transmission du Covid-19. Un cri d’alarme est tiré pour ne pas atteindre un seuil d’abandon auquel la SPA ne pourrait faire face.

Cette recrudescence d’abandon d’animaux, notamment de chiens, pourrait engendrer une vague d’euthanasies massives dans les fourrières comme le prévoit la loi française. Sachez que l’adoption, même en cette période difficile reste envisageable pour désengorger les SPA. La SPA est en pourparlers arec le ministère de l’intérieur pour envisager une dérogation, dans certains cas, pour venir récupérer l’animal en respectant bien tous les gestes barrière. C’est en tout ce qu’espère la SPA…

Sachez que pour vivre au mieux le confinement avec votre compagnon, il sera nécessaire et autorisé de le sortir dans la journée mais aussi. Et comme d’habitude, de lui laisser à disposition sa gamelle d’eau. Sans oublier les caresses constantes pour l’apaiser et vous détendre aussi par la même occasion.

Le cap de l’abandon : entre irresponsabilité et fatalité

L'abandon se définit comme le fait de laisser un animal de compagnie sans soins, sans possibilité de s'alimenter, ni de s'abreuver. Sachez qu’un abandon est considéré comme un acte passible de 2 ans d’emprisonnement et 30000 euros d’amende.

Une centaine de milliers d’abandons d’animaux par an, voilà le chiffre qu’il faut retenir. Beaucoup trop pour les amoureux des bêtes dont le code civil a d’ailleurs reconnu la qualité « d’être vivant doué de sensibilité » en 2019. Certains ne réfléchissent pas et craquent pour faire plaisir aux enfants. D’autres se tournent vers des races qui ne correspondent pas à leur mode de vie. Acheter un animal n’est pas un acte anodin. Vous faites normalement le pacte de vivre aux côtés de votre compagnon durant une quinzaine d’années voire plus. Encore plus que l’acte d’abandon, la manière de le faire est parfois d’autant plus cruelle. Tout le monde n’a pas la décence d’assumer son geste en allant à la SPA…

Pour d’autres animaux, l’abandon rime avec le décès, la maladie ou le placement de leur maître âgé qui ne peut plus le garder avec lui. Un aléa de la vie dont l’animal est l’une des premières victimes collatérales surtout quand la famille ne peut le garder.

Réfléchissez à deux fois avant de prendre un animal. Si vous le choisissez, sachez qu’il vous choisit aussi. N’oubliez pas qu’adopter sera toujours plus efficace dans le combat de la lutte animale que l’achat…

3 avril 2020
Melinda maquilleuse professionnelle
Mélinda

Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.

Voir les commentaires

Répondre à Michel Janine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos commentaires

  1. Pour diminuer les abandons, il faut diminuer les naissances et augmenter par là les Stérilisations
    Or, sur tout le territoire, des particuliers font de la reproduction pour la vente des petits sur les sites internet.....tels LE BON COIN
    En , toute ILLÉGALITÉ puisque ce commerce est ILLICITE depuis 2016
    Me Fombonne devait s attaquer à ce problème à son arrivée a la tête de la SPA
    Mais, les belles paroles semblent perdues !
    Alors , cessons de nous plaindre qu il y a trop d abandons !

Idées Shopping

pinterest-p
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram