Rééducation du périnée : comment s’y prendre ?

Rééducation du périnée : comment s’y prendre ?

Le périnée est un petit ensemble de muscles méconnus soumis à rude épreuve durant la grossesse. Mais 40% des femmes n’ont pas recours à une rééducation du périnée après avoir mis leur enfant au monde pour de multiples raisons. Zoom sur cette zone centrale qu’il ne faut pas négliger.

Le périnée, c’est quoi ?

Le périnée est un muscle qui se situe sur la paroi du pelvis aussi bien chez l’homme que chez la femme, même si leur structure est différente. Son rôle est de soutenir les voies digestives inférieures, les voies urinaires et les voies génitales. Ce qui permet d’assurer la continence urinaire et fécale. En effet, les organes situés dans l’abdomen entraînent des variations de pression lorsqu’ils se contractent, se vident ou se remplissent. Le périnée exerce alors un rôle de pression et de résistance exercé vers le haut afin de maintenir un équilibre permanent.

Le périnée subit de fortes pressions liées au poids des viscères mais aussi au poids de l’utérus et du bébé chez la femme enceinte. Il est normalement programmé pour supporter les surpressions abdominales et les contrer. Les muscles sont parfois affaiblis et les réflexes sont altérés en cas de grossesse, de surpoids, de consommation de tabac, de constipation ou par le fait de boire trop d’eau. Ainsi après l’accouchement, par exemple, des exercices de pression sont conseillés pour tonifier le périnée afin qu’il retrouve toute sa force.

femme enceinte

Pourquoi rééduquer le périnée ? 

Les séances de rééducation du périnée permettent de retrouver un tonus musculaire. Les exercices effectués consistent à exécuter les contractions des muscles entourant le vagin et surtout les muscles releveurs de l’anus. A noter que les femmes qui ont accouché par césarienne ne sont pas dispensées de rééducation du périnée. Tout l’intérêt de cette rééducation résulte des nombreuses conséquences néfastes qui peuvent suivre l’accouchement comme les fuites urinaires, les sensations pendant les rapports sexuels par exemple…

Comment procéder  à la rééducation du périnée ?

La rééducation manuelle consiste en une contraction volontaire répétée. Il existe aussi l’électrostimulation qui consiste en la stimulation électrique des muscles du périnée via une sonde vaginale.

Pour remuscler le périnée, affaibli après un accouchement, des méthodes alternatives existent. Il s’agit de rééducation non invasives basées sur l’énergétique ou la respiration. Il peut s’agir de la pratique du yoga qui muscle le périnée et les abdominaux.

femme qui fait du yoga

La solution de l’acupuncture peut aussi être envisagée pour soulager les douleurs périnéales. Les piqures ont pour objectif de rééquilibrer le flux d’énergie vitale qui circule dans les méridiens du corps. Cela peut se faire en aidant le sang à se mettre en mouvement par exemple.

Il est conseillé de commencer la rééducation du périnée 6 à 8 semaines après un accouchement. Le gynécologue pourra prescrire des séances après la visite post-natale. Sachez que 10 séances sont remboursées à 100% par la Sécurité sociale. N’hésitez pas à consulter ou discuter avec votre médecin de cette rééducation pour éviter de développer des soucis de santé suite à l’accouchement… Ne soyez pas honteuse non plus, nous sommes toutes concernées !

28 août 2020
Melinda maquilleuse professionnelle
Mélinda

Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Idées Shopping

pinterest-p
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram