Pourquoi perd-t-on davantage nos cheveux en automne?

perte de cheveux en automne

C’est une vraie galère… La perte de cheveux en automne est fréquente. Les cheveux tombent par poignées et se retrouvent partout dans la salle de bain. Pourtant, en automne, il s’agit d’un processus tout à fait naturel. Explications !

C’est un phénomène qui suscite l’inquiétude. Sur le lavabo, dans la douche, sur la brosse ou encore par terre, les cheveux sont partout. Tandis que les feuilles tombent délicatement des arbres, les femmes, elles, perdent peu à peu leurs cheveux. Est-ce un phénomène de saison ? Réponse !

Perte de cheveux en automne, c’est grave ?

En automne, la chaleur du soleil s’efface petit à petit pour laisser place à l’hiver. De la même manière que notre peau ou notre organisme, nos cheveux, eux aussi, sont sensibles aux changements de températures.

Il faut savoir aussi qu’après le délicieux cocktail estival d’eau de mer, de piscines et d’ensoleillement, les fibres capillaires sont sensibles. Si, en temps normal, on va perdre entre 30 et 60 cheveux par jour. Ce qui n’est rien, en comparaison avec la quantité présente sur notre tête. En automne, cette perte peut atteindre plus de 100 cheveux par jour !

Mais pourquoi tombent-ils plusieurs semaines après l’été ? Bien que sensibilisé, avant de tomber par terre, le cheveu peut attendre jusqu’à trois mois que son remplaçant soit assez solide pour le déloger. Comme quoi, le système est bien fait ! Donc, tant que lamasse de cheveux reste la même, pas de quoi s’inquiéter.

Le fonctionnement du cheveu

Les cheveux possèdent leur propre cycle de vie. Il existe trois cycles distincts.

La phase anagène

Appelée aussi phase de croissance, c’est lors de cette période que le cheveu nait et pousse d’environ 1 centimètre par mois. C’est grâce aux apports nutritionnels et aux hormones qu’il va pouvoir poursuivre sa croissance pendant plusieurs années.

La phase catagène

Il s’agit de la phase de dégradation. Pendant 3 semaines, le cheveu reste sur le cuir chevelu mais ne pousse plus. Sa racine remonte vers l’épiderme et attend que le nouveau cheveu se forme.

La phase télogène

C’est le moment où le cheveu est complètement mort et prêt à tomber pour être remplacé par son successeur. Que vous soyez blonde, brune ou rousse, que vos cheveux soient raides ou bouclés, ils vivent entre 4 et 6 ans en moyenne, en respectant ces trois phases.

Comment limiter la chute ?

Même s’il s’agit d’un phénomène naturel, certains gestes de la vie quotidienne peuvent limiter la perte de cheveux en automne. Par exemple, il faut éviter de trop de brosser les cheveux : ils tombent déjà beaucoup, inutile d’accentuer davantage le phénomène !
Vous pouvez aussi prendre des vitamines. Des aliments comme les bananes, les noisettes, les kiwis ou encore les carottes qui aident à rééquilibrer le cycle capillaire, de manière naturelle.

Il y a aussi les oligo-éléments, des compléments en fer, apportés par l’alimentation, qui participent activement à la bonne nutrition du cheveu. N’oubliez pas que tout est lié dans notre corps, une baisse de moral, beaucoup de fatigue
sont autant d’éléments qui peuvent accentuer la perte de cheveux.

Alors gardons le sourire, ça sera toujours de pris !

Tags: chevelure

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

19 shares