7 erreurs a ne pas commettre pour maquiller la bouche !

erreurs pour maquiller la bouche

Depuis plusieurs saisons, la mise en valeur de la bouche est la partie la plus plébiscité en make-up. Toutes les matières, tous les finis sont de la partie, aucun goût n’est oublié. Mat, brillant, métallisé, vinyle ou glossy, les lèvres font l’objet de toutes les attentions. Cependant, un tas d’erreurs pour maquiller la bouche existent. Je suis là pour corriger votre moue sans faire de bêtises.

Le maquillage ne s’improvise pas et le maquillage de la bouche tout particulièrement !

On est toutes d’accord sur le fait que le rouge à lèvres est l’accessoire indispensable pour une bouche haute en couleur et gourmande. Toutefois, les erreurs sont à éviter. Sinon, on peut vite faire tâche ! Voici mes conseils pro pour des lèvres séduisantes et un sourire éclatant.

Dans votre salle de bains, chaque jour, vous commettez plein plein d’erreurs pendant l’application de vos cosmétiques, pendant votre démaquillage, pendant la mise en beauté de vos cils et sans le savoir, vous faites souffrir votre peau. Il est temps pour vous de stopper vos bêtises et de repartir sur de bonnes bases 🙂 Oui Madame !!!

Maquiller la bouche : habillons-la sans fausse note

Si vous aimez les rouges à lèvres liquides, un tas d’erreurs sont aussi à bannir avant et pendant la pause. Je vous laisse découvrir cet article très intéressant 🙂

Soit les yeux, soit la bouche :

C’est la première règle à ne surtout pas oublier. On ne maquille jamais les yeux et la bouche avec la même intensité. Si vous choisissez de beaucoup maquiller le regard, alors allez-y en douceur avec la bouche. On adopte un maquillage léger, une touche de gloss ou une petite pointe de rouge à lèvres et c’est tout. Ces petites touches apporteront juste l’éclat nécessaire au visage sans le surcharger. Équilibrer le maquillage, voilà la clé d’un joli make-up pour ne pas ressembler à une voiture volée 😉

L’hydratation des lèvres, quand c’est l’heure, c’est l’heure :

S’hydrater la bouche c’est bien, mais au bon moment, c’est encore mieux. Il faut impérativement hydrater et nourrir ses lèvres juste après le gommage. Quant au baume à lèvres, investissez dans un stick riche, aux ingrédients de préférences naturels. Et surtout, n’appliquez pas votre rouge à lèvres avant, cela l’empêcherait de tenir correctement.

Mon astuce :

Quand je commence un make-up sur un tournage, je mets une couche épaisse d’hydratant sur les lèvres de la célébrité. Puis, je fais tout le make-up, teint … yeux et au moment de la bouche, j’enlève le surplus d’hydratant et je passe au maquillage des lèvres . Grâce à cette astuce, les lèvres sont parfaites pour accueillir le rouge à lèvres !

La salive n’est pas un hydratant naturel :

Souvent quand vous avez mal aux lèvres, le premier réflexe est d’humidifier votre bouche en passant votre langue dessus. Le bémol, ce geste d’apparence anodin ne fait qu’empirer les choses. La salive étant acide, elle a tendance à creuser un peu plus les petites gerçures qu’à les calmer. Alors, on arrête tout simplement et on s’arme uniquement de son baume à lèvres.

La couleur a toute son importance :

Voici une autre erreur make-up courante, le mauvais choix des couleurs. En effet, toutes les couleurs ne conviennent pas à toutes les peaux, ça serait trop simple autrement. La couleur du rouge à lèvres se choisit généralement en fonction de la carnation de la peau et de la forme des lèvres. Les teintes rosées ou orangées sont idéales pour les femmes à la peau claire. Celles qui ont la peau mate pourront se permettre des teintes foncées comme le rouge ou le framboise. De plus, les nuances brillantes sont top pour les lèvres fines, car cela donne du relief. Par contre, les mates peuvent être portés sur les lèvres charnues. Bien entendu, la couleur du rouge à lèvres s’accorde aussi avec les coloris des vêtements.

Ajuster la bonne dose :

La pose du rouge à lèvres demande la juste dose de matière. On applique la quantité en fonction du rendu souhaité et du maquillage utilisé. Le gloss par exemple s’applique légèrement tandis que le rouge à lèvres, vous pouvez vous permettre une couche un peu plus épaisse pour un rendu soyeux. Au cours de la journée, vous pensez certainement à la retouche maquillage. Stop ! Pour les lèvres, il est conseillé d’éviter les retouches. Pourquoi ? Repasser une couche de make-up sur une autre alourdit la bouche. Ce qui donne un aspect pâteux sur les lèvres. Beurk ! Il est plutôt recommandé de se démaquiller intégralement les lèvres et de remettre ensuite une nouvelle couche de maquillage.

Le crayon à lèvres, ne le sous-estimez plus :

On l’associe beaucoup à la tendance Beauté des années 90. Pourtant, le crayon à lèvres est à nouveau à la mode et revient en force. En effet, le crayon, je l’aime beaucoup, car il a l’avantage d’empêcher le rouge à lèvres de baver et il lisse le contour de la bouche. Par contre, il est essentiel de le choisir de la même teinte que le lipstick. C’est fini l’époque du contour marron, mais quelle horreur, je me demande encore comment ça a pu exister !

Trop vieux, on jette :

C’est une réalité, certains de nos produits de beauté sont aussi vieux que nos chaussettes, à commencer par les rouges à lèvres. Pourquoi, on les garde ??? Aucune idée et pourtant ils sont porteur de germes surtout si vous êtes sujettes au bouton de fièvre ou autres… Alors, poubelle ! Les lipsticks, c’est comme tout, ils se périment !

Alors, vous ne ferez plus quelles erreurs pour maquiller la bouche ?

Mais si, je suis sûre que vous en faisiez au moins 1 😉

Étiquettes : ,

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares