Stop aux spots, apprenez à les cacher !

cacher un bouton avec les bons gestes et la bon maquillage

Avoir un bouton occasionnel ou récurrent n’a rien d’exceptionnel ni de très réjouissant. Mais franchement c’est la galère, vous avez remarqué ? Il arrive toujours au mauvais moment. Sans compter qu’aller à un rendez-vous avec Jules en ayant un gros bouton sur le nez, ça fait tâche ! Puff, il est bien là, moche et disgracieux, en plus il n’a pas l’intention de vous quitter tout de suite, alors voici des conseils et des astuces pour cacher un bouton.

La panique t’envahit !

Le matin, tu te lèves du bon pied et dans la bonne humeur. Un petit passage obligé devant le miroir et là, c’est le drame ! Tu découvres un monstrueux bouton qui a profité de ton sommeil pour grossir et envahir ton visage. Une seule question te vient en tête, comment vais-je cacher ce bouton?

Je ne vous apprend rien, les boutons d’acné sont vraiment une plaie. Mais heureusement, vous pouvez compter sur moi pour vous donner mes conseils pro selon le type d’imperfections que vous subissez. Il existe différentes techniques pour vous les faire oublier grâce aux bons gestes et aux bons produits. Vous me remercierez plus tard pour ce petit coup de pouce 😉

Contre-attaque: Neutraliser la prolifération !

Le bon matériel pour une jolie œuvre !

Aucune œuvre d’art n’a été réussie sans le bon matériel et les bons outils. C’est la même chose en matière de maquillage. En plus, de sélectionner la bonne taille et la bonne forme du pinceau à make-up, il est essentiel qu’il soit nickel tout comme les éponges à maquillage. Or, s’ils sont sales, ils deviennent un environnement très fertile pour les bactéries. Alors, pensez à bien les nettoyer après chaque utilisation, le processus est rapide et simple, surtout avec StylPro.

Appliquer au doigt ses produits de teint est une technique à bannir pour cacher un bouton. D’une part, pour ne pas risquer d’émettre plus de microbes sur l’épiderme, et d’autre part pour éviter l’effet masque en ajoutant trop de matière.

Contre attaque imparable pour cacher un bouton ou une cicatrice !

Comment cacher un bouton blanc :

Cacher un tel bouton est tout un art et ça demande un tout petit peu de technique pour obtenir un résultat digne d’un maquillage professionnel. Par contre, sortez-vous de la tête l’idée de le percer. Si vraiment vous ne pouvez pas vous empêcher de l’éclater (beurk), alors faites ça le plus proprement possible avec les mains propres et en utilisant un mouchoir.

Autrement, une petite pustule se maquille de façon efficace grâce à trois objectifs:

Aplatir le relief, atténuer la rougeur et faire en sorte que la correction tienne tout au long de la journée.

Le premier objectif est de prolonger le maquillage le plus longtemps possible en utilisant une base de teint. Vous pouvez l’appliquer localement sur la zone où il y a ce satané bouton. De plus, il évite au correcteur et au fond de teint d’être absorbé par l’épiderme, mais aussi la base évite au maquillage de mal vieillir. Un autre souci que l’on rencontre avec un bouton blanc qui est particulièrement difficile à dissimuler, c’est son caractère inflammatoire. En effet, le maquillage a tendance à fondre et à glisser du bouton à cause de la chaleur qu’il émet. Donc, la base de teint est tout autant essentielle pour cacher un bouton que les correcteurs.

Le second objectif est d’annuler la rougeur causée par l’inflammation. Il faut appliquer un correcteur de couleur vert. Mais pourquoi vert? Tout simplement parce que le vert est l’opposé du rouge sur le cercle chromatique du coup les deux couleurs s’annulent à leur rencontre. C’est magique !

Dernier objectif, une fois que vous avez recouvert la rougeur avec du vert, vous pouvez appliquer par-dessus votre fond de teint ou votre anti-cerne habituel pour aplatir le bouton. Ensuite, vous pouvez, pour fixer encore mieux votre make-up, déposer un peu de poudre matifiante. Je vous conseille une poudre libre pour un résultat naturel.

J’ai une petite astuce maquillage qui me permet de gagner du temps quand je maquille sur les plateaux télé. Je mélange directement sur le dos de ma main le correcteur et le fond de teint que j’applique ensuite au pinceau.

Comment cacher un bouton charcuté :

Eh bien voilà, on y est ! Vous n’avez pas pu vous empêcher de triturer votre bouton, vilaines filles. C’est un nouveau challenge, quand on maquille un bouton abîmé, il ne s’agit plus de masquer une rougeur. Il faut tenter de dissimuler la croûte. Mais il y a un petit souci, à force d’empiler les produits de maquillage, on finit par obtenir un résultat qui ne laisse pas très rêveur.

Cependant pour que le rendu final soit plus discret, on doit utiliser un correcteur fluide qui est doté d’un pinceau estompeur. Contrairement au correcteur crème, il accroche moins à la peau altérée, ce qui permet de cacher sans trop attirer l’attention sur cette croûte hideuse.

En revanche, pour ne pas figer la croûte, rangez votre poudre qui fixe le maquillage. Aussi, je vous conseille de la remplacer par un spray fixateur de make-up. Une petite vaporisation, vous laissez sécher quelques secondes et tadaaaam, le petit bobo est caché sans être surchargé.

Comment faire disparaître une cicatrice :

Maquiller une cicatrice pigmentaire est assez facile, un petit coup de correcteur vert ou orange et le tour est joué. Cependant, une technique de pro existe et je vous en fais cadeau.

Le but du jeu est d’éclaircir le creux d’une cicatrice en lui donnant de la lumière. Il faut réaliser une illusion de volume en appliquant du correcteur à l’aide d’un pinceau très fin dans le creux de la cicatrice après la pose du fond de teint. Le nouveau pinceau correcteur Toleriane est parfait pour cela.

Sélection shopping spéciale spot !

Palette Conceal & Correct de Mac Cosmetics :

Cette palette professionnelle compte 6 couleurs correctrices dont 4 teintes anti-cernes et 2 teintes intermédiaires pour corriger. Elles sont enrichies en antioxydant et peuvent s’utiliser en solo ou combinés pour s’adapter à toutes les carnations. Leur formule est émolliente pour offrir une couvrance modulable entre moyenne et intense. Cette palette Mac cache toutes sortes d’imperfections, mais en plus elle permet de dissimuler un tatouage, des grains de beauté ou même une tâche de naissance. Je l’ai toujours avec moi pour les tournages car pratique et compact !

Cacher un bonton - Palette Conceal & Correct de Mac Cosmetics

Prix: 40 euros

Stylo Retouche Retouching Wand de Bobbi Brown :

Ce nouveau stylo est issu d’une nouvelle génération de perfecteur de teint pour tous les types de peau. Le fond de teint hybride contenu dans ce produit de teint corrige les imperfections tout en neutralisant les rougeurs. Il lisse la peau et donne toujours un rendu parfaitement naturel. Sa formule hyper hydratante est dotée d’une technologie brevetée de pigments haute définition pour un effet peau nue.

Cacher un bouton - Stylo Retouche Retouching Wand de Bobbi Brown

Prix : 36 euros

Crème camouflage de Makeup For Ever :

Ce petit pot de crème est conçu pour dissimuler les altérations du teint. Elle se décline en dix teintes pour cacher n’importe quelles imperfections. Sa texture est dense, mais permet un maquillage léger et un teint unifié. Je l’utilise régulièrement sur les personnes que je maquille et je peux vous dire que cette crème est magique.

Cacher un bouton - Crème camouflage de Makeup For Ever

Prix: 19 euros

Vous avez toutes les clés en main pour cacher un bouton, c’est fini il ne vous gâchera plus jamais la vie !

Étiquettes :

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares