En 3 minutes, vous saurez tracer un trait d’eyeliner élégant

astuces pour un trait d’eyeliner parfait

Avec votre eyeliner, c’est un peu “je t’aime, moi non plus”… Il faut avouer que ce coquin ne se dépose pas toujours là où vous le souhaitez ni comme vous aimeriez. Le trait d’eyeliner demande une certaine maîtrise pour qu’il agisse comme une baguette magique. Il transforme en quelques secondes un regard pour l’allonger, l’habiller et le métamorphoser. Du trait classique au plus extravagant, je vous livre avec plaisir mes astuces pour un trait d’eyeliner parfait.

L’eyeliner un outil incontournable du make-up !

Avant de commencer un tracé, il y a certaines règles à connaître pour créer un regard de biche.

  • Il est important que choisir le bon eyeliner avec lequel il faut être complètement à l’aise. Voici un article qui vous aidera à choisir l’outil de vos désirs.

  • L’eyeliner se travaille toujours sur une paupière nue. Elle ne doit être ni poudrée, ni porter du fond de teint ou de l’anti-cerne.

  • Pour tracer un joli trait, il est préférable d’utiliser un petit miroir. Il doit être placé légèrement en contrebas, cela permet de mieux visualiser le dessin.

  • Sachez que plus l’eyeliner est proche de la ligne des cils, plus le rendu sera naturel.

  • Si vos yeux sont petits et pour éviter de les réduire un peu plus, ne fermez pas le coin interne de l’œil avec l’eyeliner.

  • Contrairement à ce qu’on pourrait croire, vous ne devez pas tirer sur la paupière pendant le tracé. Cela risque fortement de déformer le trait.

  • Vous devez toujours commencer par l’extérieur de l’œil. Vous pouvez aussi vous arrêter au milieu de l’iris et retravailler ensuite l’épaisseur, la hauteur ou la direction.

  • N’oubliez pas de combler le jour entre le trait et le ras de cils.

  • En cas de modification du trait, utilisez toujours un coton-tige imbibé d’eau thermale pour retirer le corps gras qui vous a permis d’effacer l’eyeliner.

Astuces pour un trait d’eyeliner parfait !

Le trait classique :

Commencez toujours par la partie extérieure en allongeant le regard. Votre point de repère est le ras de cils et tracer toujours avec la pointe de votre outil. Vous devez effectuer un retour sur le trait existant en revenant vers l’intérieur pour combler le jour entre la frange de cils et l’œil.

Le trait détourné :

Il permet de renforcer le regard et pour varier son utilisation, utilisez sur la partie inférieure de l’œil. Il suffit juste de tracer une ligne très très fine en dessous des cils.

Le trait glamour :

C’est le même principe que le trait classique à la seule différence que vous devez partir de la pointe et épaissir le trait existant sur l’extérieur de l’œil.

Le trait graphique :

Très tendance, ce trait s’effectue sur la base du trait glamour. Vous devez ensuite renforcer le trait et tracer un trait un peu plus épais sur la partie inférieure. Puis, faites la jonction entre le bas et la pointe. Cependant, pour un trait encore plus original, cassez la pointe avec un coton-tige imbibé.

Le trait mirage :

Ce magnifique trait est une invention signée Karim Rahman, ex maquilleur expert de L’Oréal Paris. Tracez de l’extérieur vers l’intérieur des petites lignes avec votre eyeliner dans un léger dégradé vers le haut. Partez de la racine des cils et vous hachurez votre paupière de cinq traits horizontaux en allongeant au fur et à mesure.

D’autres astuces qui vous aident à poser un joli trait sans vivre l’enfer !

En effet, le tracé peut vite virer à l’enfer, entre main qui tremble, œil qui sursaute ou eyeliner qui bave, pas si simple d’obtenir le résultat escompté. D’ailleurs, moi-même le trait d’eyeliner n’est pas ce que je préfère réaliser sur les tournages. Bien sûr, je le maîtrise dû à mon travail de maquilleuse, mais je ne suis fan. Néanmoins, avec ces drôles d’astuces très pratiques vous arriverez sans aucun doute à un joli trait uniforme.

La petite cuillère, technique très simple mais redoutable :

Grâce à votre petite cuillère, vous ne penserez plus que l’eyeliner est le produit le plus difficile à appliquer. De plus, cette méthode vous épargne la crise de nerfs de bon matin. En effet, à l’aide du manche, commencez par dessiner le trait extérieur, dans la continuité de vos cils inférieurs. Ensuite, utilisez la tête de la cuillère pour tracer un sublime arrondi. Il ne vous reste plus qu’à remplir le vide et c’est fini 🙂

Un peu de géométrie pendant le cours de maquillage :

Ouvrez vos anciens cours de géométrie et ensuite tracez un petit triangle isocèle au coin de l’œil et prolonge la ligne le long de l’œil. Finissez avec votre eyeliner par remplir les blancs. Simple comme bonjour pour redessiner le même maquillage sur les deux yeux.

Le scotch, l’outil de précision pour les nuls :

Une autre option à ne pas mettre de côté, le rouleau de scotch. Il permet de jouer le rôle de pochoir et impossible avec lui de louper son trait. De plus, j’aime aussi l’utiliser pour créer des smoky eyes bien marqués. Alors, pour utiliser le scotch correctement, placez un morceau sur la paupière supérieure dans sa continuité et un morceau le long du ras de cils inférieurs. Les deux morceaux doivent se rejoindre au coin externe de l’œil pour former une pointe. Remplissez et le tour est joué… N’oubliez pas de retirer délicatement les scotchs 😉

Si aucune de ses méthodes ne vous convient, vous pouvez toujours investir dans des pochoirs en plastique pour appliquer un trait d’eyeliner d’un coup de maître. Moi, j’ai trouvé chez Sephora l’outil incroyable à shopper pour que l’eyeliner ne devienne plus une catastrophe, je vous laisse découvrir de quoi il s’agit ici 🙂

Le petit bâton prêt à nous sauver :

Pour mieux savoir comment orienter votre virgule, munissez-vous d’un bâton en bois. Faites-le partir du coin de votre nez jusqu’à la queue de votre sourcil en passant par le coin externe de votre œil. Vous obtiendrez de cette manière l’orientation idéale et parfaitement adaptée à la forme de vos yeux pour dessiner votre virgule.

Les petits pointillés, une bonne idée :

Inutile de vouloir faire son trait d’eyeliner en un seul passage. Même je vous conseille de le réaliser en plusieurs étapes. Vous pouvez faire des petits pointillés pour vous guider, puis vous contenter de les relier.

N’hésitez plus à vous lancer 🙂 Un trait d’eyeliner est si vite modifié et puis surtout essayez encore et encore pour arriver à un résultat qui vous plaît grâce à mes astuces pour un trait d’eyeliner parfait.

Étiquettes : ,

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Comments

    • Melily
    • 6 juillet 2017
    Répondre

    Coucou,
    Chouette article sachant que je ne suis pas une championne du trait de liner , merci paupiere tombante lol
    Je voyais chaque fois que les filles sur youtube font leur trait en dernier… et moi je le fait tjs en premier car comme ca si je le rate je ne dois pas recommencer tout mon makeup haha
    Bisous bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares