Avant l’été, dégonflez votre ventre !

ventre gonflé

Gonflé, ballonné, douloureux… votre ventre peut vous gâcher la vie. Que peut-on dire quand une simple biscotte avalée à l’heure du petit déjeuner vous arrondit le ventre ? Le syndrome du ventre gonflé peut toucher n’importe qui et n’importe quand. Ce phénomène qui touche une française sur deux à partir de 30 ans n’est pas une fatalité, bien au contraire. Mais que peut-on faire pour retrouver un ventre plat et sexy avant l’été ?

Il existe toutes sortes de solutions et d’habitudes simples à adopter pour retrouver un maximum de confort dans le quotidien et se réconcilier avec son petit bidon.

Pourquoi ai-je le ventre gonflé ?

Souvent la première cause de ballonnements est un transit perturbé. Les principaux fautifs sont les mauvaises habitudes alimentaires et les troubles digestifs. En effet, comme vous le verrez plus tard dans l’article, les aliments comme les crudités ou encore la charcuterie favorisent la fermentation et la libération de gaz lors de la digestion. Ce qui vous donne une impression de ventre gonflé qui peut être douloureuse.

Cependant, ce ne sont pas les seules responsables, le stress, un sommeil perturbé et l’anxiété impactent, eux aussi, sur la beauté de votre petit ventre. Et n’oublions pas la constipation et le syndrome prémenstruel qui le fait gonfler juste avec les règles.

Je mange et hop je gonfle !

Je nettoie mes intestins par la monodiète :

Quand les intestins sont en mauvais état, ils sont généralement inflammés et le résultat est alors sans appel, l’abdomen gonfle. Donc rien de tel que commencer par l’opération ventre plat par une bonne détox. C’est le meilleur moyen de repartir sur de bonnes bases. Cette fameuse détox consiste à faire une monodiète au cours de laquelle votre organisme va se débarrasser des toxines accumulées. Le principe est très simple, il suffit de manger un seul aliment pendant trois jours et votre système digestif se mettra au repos. De plus, l’énergie qui ne va pas être dépensée pour la digestion va pouvoir servir à nettoyer les intestins.

Je ne reprends pas mes mauvaises habitudes après la monodiète :

Il faut optimiser et consolider les effets de la monodiète par une bonne hygiène nutritionnelle. De là, il est fortement conseillé de limiter certains types d’aliments surtout si vous les tolérez mal. Par exemple les produits laitiers, qui consommés en grande quantité génèrent des gonflements.

Ensuite, les aliments gras et salés sont à bannir comme la charcuterie, les gâteaux, les plats préparés… En effet, en plus de n’avoir aucun intérêt nutritionnel, ils favorisent la rétention d’eau. Quant à tous les aliments à base de blé riche en gluten sont également à surveiller de près. Cette protéine agresse les intestins et les irritent. Enfin, inutile de le préciser, mais pour des raisons évidentes, les sodas, les chewing-gums et autres sont à proscrire si vous aspirez à un ventre plat. Puis, évitez aussi les aliments frits tels que les frites, les panés ou les beignets. Ils se digèrent mal à cause de leur teneur en graisse qui stagne dans l’estomac.

Toutefois, pensez aux fibres en privilégiant les fruits, les légumes de saison ou secs ainsi que les céréales sans gluten comme le riz, le quinoa, le millet et le sarrasin. Cependant, n’abusez pas n’ont plus des fibres alimentaires, car elles peuvent provoquer une dilatation de l’intestin et une irritation de la muqueuse. Et bien entendu, buvez de l’eau de qualité et en bonne quantité , cela vous donnera aussi une belle peau.

Notez bien que les personnes un peu sensibles au niveau des intestins doivent consommer plutôt leurs légumes cuits que crus afin d’éviter une fermentation trop importante. Et gardez à l’esprit que les fruits sont à consommer entre les repas, et jamais en dessert, car ils se trouvent bloqués dans l’estomac et se mettent inexorablement à fermenter.

Doucement, je mange trop vite :

ventre gonflé

Si le choix des aliments est très important, la manière de les consommer l’est tout autant. Si vous mangez trop vite, vous n’arrivez pas à vous rassasier rapidement, au contraire. Vous aurez encore plus faim, car cette sensation met du temps à arriver au cerveau, entre 20 et 25 minutes. De plus, en mangeant trop rapidement, on avale bien plus d’air. Pour une bonne digestion, il ne faut plus manger vite, debout, dans le bruit, en marchant ou en regardant la télévision, ha ha ha, je rigole car je sais que c’est exactement ce que l’on fait 😉 Et bien on arrête… ce sont de très mauvaises habitudes à perdre rapidement. Le cerveau a besoin de calme et de toute sa conscience pour ordonner une bonne digestion.

D’autre part, si vous ne mâchez pas correctement, vous n’ingurgitez pas d’enzymes salivaires en même temps que vos aliments. Elles permettent de bien mélanger le tout dans l’estomac pour une meilleure digestion.

Aie Aie, vaut mieux prévenir la constipation !

Le mauvais transit peut rendre le ventre gonflé, tendu et surtout très douloureux. La constipation est l’une des causes principales et pour y remédier, il faut consommer des fibres et s’hydrater suffisamment. Elles vont permettre d’accélérer le transit et d’évacuer plus facilement.

Mon petit coup de pouce contre mon ventre gonflé !

Il existe des traitements qui peuvent aider à retrouver un joli ventre plat. Les pansements gastriques type argile verte limitent et capturent la formation de gaz. Le charbon actif, lui aussi aide à leur absorption. De plus, des solutions homéopathiques, phytothérapies ou aromathérapies sont également possibles pour retrouver du confort. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’ils ne sont que des traitements contre les symptômes et non contre l’origine du mal.

Vous pouvez aussi vous soulager de vos douleurs et de vos ballonnements en commençant une cure d’un mois de cannelle, très connue pour ses vertus antiseptiques et digestives. Avant chaque repas, avalez trois petites cuillères de cannelle dans un peu de miel.

Je me mets un peu au sport !

Pour se débarrasser durablement de cette sensation désagréable mieux vaut prévenir en faisant un peu de sport. L’activité physique stimule le drainage du système digestif en évitant la constipation et écarte le problème de l’inflammation intestinale. Le sport permet aussi de renforcer votre ceinture abdominale grâce à de multiples exercices. Pour un résultat optimal, la diversité des exercices est nécessaire, mais surtout la régularité de leur pratique.

Après la mise en pratique de tous ces conseils, je suis enfin prête pour mettre mon petit ventre à l’air cet été. Vivez-vous aussi le phénomène du ventre gonflé ?

Étiquettes :

Related Posts

by

Make up artiste depuis plus de 18 ans, j’aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d’expert pour vous sublimer au quotidien.

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares