Dites Docteur, c’est quoi le botox?

botox

Tout comme pour l’acide hyaluronique, vous devez certainement vous poser quelques questions sur le sujet botox qui en fait, s’appelle réellement toxine botulique. La médecine thérapeutique, l’ophtalmologie, la rhumatologie ou encore la neurologie utilisent le botox depuis plus de 40 ans. Il apparaît dès 2003 en médecine esthétique, passant ainsi en tête des traitements esthétiques contre les rides d’expression.

Dites-moi, d’où vient le botox ?

C’est une substance naturelle synthétisée à partir d’une bactérie responsable de maladie nommée clostridium botulinum. C’est en 1950, qu’un scientifique du nom de Brooks s’intéresse de près aux propriétés neurotoxiques de cette bactérie.

Il découvre qu’une fois injecté dans un muscle, le botox permet de le relaxer de façon locale et d’atténuer ses contractions afin de redonner au visage un air plus détendu. En effet, cette toxine a pour principale action de bloquer l’influx nerveux entre un neurone qui envoie une information de contraction à la fibre musculaire. C’est pourquoi, cette molécule sans danger est principalement utilisée pour lisser les rides et les ridules du haut du visage comme la ride du lion, du front et des contours des yeux…

Ce même botox sert aussi en médecine esthétique pour traiter la transpiration excessive nommée l’hypertranspiration ou dyshidrose en bloquant la fibre musculaire qui entoure la glande sudoripare.

Dites-moi, le botox traite quoi et combien de temps ?

Le botox traite essentiellement les zones du haut du visage telles que le front, la glabelle (la ride du lion) et les pattes d’oie. En effet, juste après l’injection, les rides et les ridules sont atténuées, mais le rendu final est constaté sous quelques jours (deux à trois jours après). Toutefois, il peut parfois, selon les indications, être injecté au niveau de la partie inférieure du visage comme le menton, dans les plis d’amertume qui sont aux coins de la bouche. Certaines zones sont plus délicates à traiter et dépendent de la compétence du praticien.

Les injections de botox ont une durée de vie d’environ 6 mois pour les rides d’expression et d’environ 8 mois pour traiter la transpiration excessive. Néanmoins, la durée d’action varie selon les personnes à cause de leur métabolisme et la qualité de leurs fibres musculaires.

Dites-moi, comment se passe une séance ?

Lors de la première consultation, le médecin cerne vos motivations tout en vous expliquant la technique utilisée et les résultats attendus. Au préalable, il vérifie qu’il n’y a aucune contre-indication à la toxine botulique du type A (grossesse, allaitement, hypersensibilité) ni même de trouble de la transmission neuromusculaire. Une fois informé, vous devez prendre le temps de réfléchir avant de passer à l’acte. Ensuite, à la seconde consultation, le médecin procède à l’intervention en faisant des micro-injections aux différents endroits à traiter.

Dites-moi, c’est douloureux ?

L’opération est assez rapide et quasiment pas douloureuse, car les injections sont émises avec une aiguille très fine. De plus, en sortant du cabinet, vous n’êtes ni fatiguée, ni marquée physiquement et vous pouvez reprendre vos activités sans aucun souci.

Dites-moi, des exceptions existent ?

Oui, en effet. Des aléas peuvent survenir après une injection. Une toxine correctement réalisée peut parfois nécessiter une petite retouche à 10 ou 15 jours après l’injection. En revanche, il n’est pas normal d’avoir une chute des paupières supérieures qui peut être invalidante. Cet effet indésirable est lié à une injection trop basse de la part du praticien. De même, le traitement du pli d’amertume, s’il est mal réalisé, peut entraîner une chute au coin de la bouche disgracieuse. En plus, malheureusement dans ces cas-là, l’effet indésirable dure jusqu’à ce que l’effet de la toxine s’estompe. Il n’existe pas de médicaments ou autres capables d’annuler immédiatement les effets du botox. Il ne reste plus qu’à prendre son mal en patience…

Dites-moi, il y a des recommandations à suivre ?

Effectivement, le premier jour qui suit l’injection, il est recommandé de ne pas se frotter le front. Toutefois, il est possible de se maquiller, mais avec une grande douceur. Il ne faut pas non plus écraser la zone traitée, ne pas la masser et de ne pas dormir dessus. Idem, le port de lunettes de piscine ou le port de casque moto et le sport sont également déconseillés le jour-même.

Dites-moi, combien ça coûte ?

Pour la ride du lion, il faut compter environ 300 euros la séance. Puis, pour les pattes d’oie, c’est environ 350 euros et les deux ensemble la séance coûte 400 euros. Si vous souhaitez traiter l’hyperhidrose, il faut savoir que cela coûte 500 euros.

Dites-moi, qui a déjà pensé au botox ?

Étiquettes : , ,

Related Posts

by

Make up artiste depuis plus de 18 ans, j’aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d’expert pour vous sublimer au quotidien.

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares