SOS ! Allergie cosmétique

allergie cosmétique

Aie, aie, aie !!! Votre peau est sensibilisée, rouge écarlate, sa texture granuleuse et la sensation de démangeaison est horrible… Ne cherchez plus : vous souffrez d’une allergie cutanée due aux produits de Beauté. No panic, voici la bonne attitude pour éviter et apaiser une allergie cosmétique.

Tout commence par… !

Elle s’exprime par une peau qui réagit de manière anormale à une substance allergène contenue dans un produit cosmétique. Cette allergie cosmétique bénigne provoque des lésions spécifiques au niveau de la peau plus ou moins visibles, ce qui crée des réactions dermatologiques comme l’eczéma, l’urticaire, des démangeaisons ou encore des plaques rouges. Toutefois, il est difficile de la reconnaître, car elle peut être confondue avec une allergie alimentaire, respiratoire ou médicamenteuse.

A ne pas confondre !

Lorsqu’on réagit à un soin, on croit souvent qu’il s’agit d’une réaction allergique. Or, dans la plupart des cas, c’est uniquement une réaction irritative, c’est-à-dire, non immunologique, qui se manifeste juste par des picotements et des rougeurs localisés. Ce type de conséquence rentre rapidement dans l’ordre après l’arrêt complet de l’application du produit cosmétique.

Quelle est l’allergie cosmétique la plus fréquente ?

Concernant l’allergie à proprement parler, il en existe deux types. La plus fréquente est l’eczéma de contact, réaction allergique retardée qui procure des démangeaisons et provoque l’apparition de vésicules, petits boutons qui ressemblent à des têtes d’épingles. La peau devient alors rouge et la zone très réactive se met à gonfler.

Toutefois, cette réaction n’apparaît pas tout de suite. Effectivement, notre organisme a besoin d’une période de sensibilisation et du jour au lendemain, on peut devenir allergique à un produit que l’on utilise depuis des années. C’est pourquoi, déterminer à quel produit cosmétique on est allergique est difficile à savoir.

Rédaction allergique n° 2 :

La seconde est immédiate, même si elle a aussi besoin d’une période de sensibilisation. En revanche, contrairement à l’eczéma de contact, le déclenchement se produit beaucoup plus rapidement au moment du contact. Cependant, ce type de réaction est assez rare avec les produits de Beauté, mais elle peut être beaucoup plus grave que l’eczéma de contact. Les symptômes sont légèrement différents, ils se manifestent par des rougeurs et des démangeaisons, mais les boutons ne sont pas les mêmes. Effectivement, ils portent le nom de papules et c’est une réaction d’urticaire.

Comment se prémunir d’une allergie cosmétique !

Il semble que tous les produits cosmétiques, y compris les hypoallergéniques, sont potentiellement déclencheurs d’allergies chez une personne. Il faut savoir que nous sommes tous différents et que nous réagissons tous de manière différente face aux ingrédients qui composent nos cosmétiques.

Selon des recherches, environ un quart de la population et selon les régions, les personnes seraient allergiques à certains ingrédients qui composent les cosmétiques, ce n’est pas rien! Toutefois, il ne faut pas paniquer, car la majorité des réactions sont sans gravité.

Les ingrédients souvent problématiques :

Les ingrédients qui causent souvent des réactions allergiques sont les parfums, les agents nettoyants, les conservateurs, certains actifs anti-rides comme AHA, glycolique et salicylique… le rétinol, les colorations et les pigments (souvent ceux de la couleur rouge) et pour finir cette liste, les filtres solaires chimiques.

Il est important de savoir que certains soins inodores peuvent tout de même contenir des parfums. En effet, certaines fragrances sont parfois seulement ajoutées pour masquer l’odeur d’un ingrédient contenu dans la formule. Il faut donc privilégier les produits non parfumé ou sans parfum. Pour les agents de conservation, il y en aura presque toujours, même si le produit mentionne sans parabènes. Toutefois, cette mention vous permet d’éliminer quelques conservateurs problématiques. Ensuite, pour les filtres solaires, favorisez les versions avec filtres physiques qui sont souvent minéraux. Et le dernier conseil : attention aux mentions «soumis à des tests d’allergies», «hypoallergène», «pour peau sensible», «naturel», «biologique»… car aucune mention ne garantit que vous ne ferez pas de réactions.

Valable pour tous : Quelques règles de base à suivre :

  • Stopper immédiatement : en effet, suite à une réaction anormale de la peau après l’utilisation du soin, il faut cesser immédiatement son application et le bannir complètement de votre routine beauté, car il est irritant pour votre épiderme et le restera tout au long de votre vie.

  • Souvenir, souvenir : si vous ne savez pas quel est le produit qui a pu vous causer une allergie, alors essayez de vous souvenir quel est le dernier produit de Beauté que vous avez introduit dans votre routine et stoppez-le. Toutefois, si vous ne remarquez pas d’amélioration au niveau de votre allergie, alors éliminez de votre rituel Beauté les soins les uns après les autres jusqu’à ce que vous trouviez le coupable. De plus, si l’un de vos soins a changé de couleur ou d’odeur, c’est direction poubelle.

  • Envie de changement : on aime souvent tester des nouveautés. Néanmoins, ne changez qu’un produit à la fois. Effectivement, en cas de réaction, si vous accumulez les changements de vos produits, vous aurez beaucoup de mal à savoir quel est celui qui crée une irritation.

    En voici d’autres tout aussi importantes :

  • Attention aux mélanges : si vous avez une peau réactive, alors faites très attentions si vous mixez les gammes de soins. Il est préférable de ne pas trop varier les marques, car en général les gammes de produits sont formulées avec les mêmes ingrédients et les mêmes principes actifs. Donc, si vous appliquez 50 sortes différentes, vous explosez le nombre d’ingrédients différents et les mélanges sur la peau. Partant de ce fait, le risque d’allergie augmente et surtout cela devient très difficile de trouver la source du problème.

  • Testez en amont : cette habitude est très importante, il faut toujours tester un produit sur une partie cachée de votre corps afin de voir comment la peau va réagir au bout de 24 heures. Ceci est valable aussi pour les colorations capillaires qui sont des produits très allergènes.

Action, réaction face à une allergie !

Bon, c’est trop tard : l’allergie cosmétique est là. Premier réflexe vise à isoler le produit en cause en menant une petite enquête sur ses habitudes. Mais, surtout rincez à l’eau la zone de l’application, car ce geste va limiter l’action du cosmétique. De même, un brumisateur d’eau thermale est un bon réflexe pour aider à apaiser la peau, même si dans certains cas, cela n’est pas suffisant.

Concernant l’eczéma de contact, il est impératif de consulter un médecin traitant ou un dermatologue au plus vite. En effet, seul un médecin peut vous prescrire un traitement adapté souvent à base d’antihistaminiques et de corticoïdes. Et si besoin, il vous orientera vers un allergologue.

Étiquettes : ,

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares