Microblading, des sourcils plus vrais que nature

microblading

Vos sourcils sont clairsemés, la nature ne vous a pas doté de sourcils fournis et structurés. Alors faites place à une nouvelle méthode révolutionnaire qui vient de jaillir de la sphère de la Beauté, le microblading qui permet de reconstituer et de sculpter de façon plus vrai que nature les sourcils.

Le microblading, c’est quoi au juste ?

Plutôt que de vous maquiller les sourcils chaque matin, pourquoi ne pas opter pour cette nouvelle technique de maquillage semi-permanent au résultat « longue durée » et surtout ultra bluffant de naturel. Après avoir conquis les Etats-Unis, le microblading arrive en France.

Le microblading est issu d’une gestuelle asiatique ancestrale et cette technique se nomme aussi 6D. Le principe du microblading est de restructurer un sourcil de manière plus vrai que nature. Il s’agit aussi de créer, comme une calligraphie, des sourcils à l’aide d’un stylo métallique et de nano-aiguilles réunies sur une même ligne pour former une fine lame. En effet, cette manière de faire permet d’obtenir une réplique parfaite du sourcil idéal en une heure de temps seulement.

Microblading, la broderie du sourcil !

La praticienne redessine le sourcil et comble les trous en traçant un trait ultra fin qui imite le poil à la perfection. C’est pourquoi, l’effet naturel est garanti et ce, dès la fin de la prestation. En effet, cette méthode prometteuse consiste à pigmenter les couches supérieures de l’épiderme à l’aide d’aiguilles. Soit à 0.2 / 0.3 mm sous l’épiderme, alors que le dermographe électrique du maquillage semi-permanent descend jusqu’à 0.5 / 0.8 mm. De plus, le microblading n’abîme pas les sourcils, car on ne touche pas les bulbes, ce qui fait qu’il n’y a aucun problème de repousse du poil. Environ trois semaines après, une seconde séance de retouche est nécessaire, pour fixer le travail de pigmentation et lui assurer une longue tenue d’environ un an et demi.

Microblading aux effets « longue durée » !

Contrairement au maquillage permanent qui peut parfois virer au rouge ou au bleu au fil des mois, le microblading est durable dans le temps. De plus, cela s’estompe progressivement au bout d’un an et demi environ.

Microblading : fais-tu mal ?

Les aiguilles pénétrant moins profondément la peau, elles ne touchent pas les terminaisons nerveuses qui procurent la douleur. Du coup, cette technique est beaucoup moins douloureuse que le maquillage semi-permanent. En plus, on constate généralement moins de saignement. La cicatrisation est donc plus rapide aussi. Et aucune petite croûte gênante dans les jours qui suivent la prestation.

Peut-on tous l’adopter ?

Oui, il n’y a pas de contre-indications particulières. Il suffit juste d’être majeur. Et le microblading s’adaptant à toutes les couleurs de peau, il peut être réalisé sur tout type de carnation.

Mais quel est son prix ?

Il faut tout de même compter environ 500 euros pour les deux séances (l’initiale et celle de retouche, trois semaines après).

Qui a envie de sauter le pas pour sublimer ses sourcils ?

Étiquettes : ,

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares