Disques démaquillants lavables : Yes or no?

cotons démaquillants lavables

Si vous vous maquillez tous les jours, votre poubelle ne se désemplit pas à cause des disques de coton démaquillants jetables. En effet, quel gaspillage et surtout sans compter l’impact écologique de ces petits derniers. Eh oui, les disques à démaquiller, c’est bien, mais ça pollue! C’est pourquoi, de plus en plus de femmes se tournent vers les cotons démaquillants lavables qui sont réputés plus écolo et plus économiques. Cependant, est-ce vraiment une bonne idée??? Voyons si ces petits ronds de tissus sont pratiques ou pas…

C’est quoi des cotons démaquillants lavables ?

En tant que femme, nous avons toutes besoin de ces petits ronds en coton pour nous démaquiller. Mais, vous hésitez encore pour savoir si les jetables sont mieux que les lavables. C’est pourquoi, nous allons peser le pour et le contre 😉

Les cotons démaquillants lavables sont, comme leur nom l’indique lavables en machine et remplacent complètement les disques démaquillants classiques. De plus, les lavables ont l’avantage d’être lavés, mais surtout, d’être réutilisés plusieurs fois et ils sont fabriqués pour durer. Mieux, ils sont réalisés en coton bio, bambou ou autres fibres végétales.

Ce type de disques sont généralement vendus dans une petite trousse de rangement en lot de 10 ou de 20 et ne prennent que très peu de place.

Comment choisir les disques lavables:

Avant de les choisir, il faut connaitre son type de peau. De plus, veillez à ce qu’ils soient bio afin qu’ils soient davantage plus doux pour l’épiderme. Et pour les plus exigeantes, vous pouvez trouver facilement du made in France.

Les disques en fibres de coton bio:

Cette composition est la plus commune. Ces disques démaquillants conviennent à tous les types de peau et permettent une adhésion complète du maquillage sur le disque.

Les disques en fibres d’eucalyptus:

Ils sont encore plus confortables que le coton, cette fibre est à adopter si vous avez une routine de soins complète avec des textures plus au moins épaisses. En effet, la souplesse de l’eucalyptus permet de s’adapter à tous les types de démaquillant.

Les disques en fibres de bambou:

Ils sont supers à utiliser sur des produits de soins huileux et crémeux. De plus, ils sont top pour les peaux mixtes à grasses. Effectivement, ils laissent un fini net sur la peau, parfaitement nettoyée et complètement débarrassée de ses impuretés.

Comment s’en servir?

Ces cotons démaquillants lavables peuvent s’utiliser seuls, avec de l’eau, un hydrolat ou avec tout simplement un produit démaquillant. Sachez aussi qu’ils permettent un démaquillage similaire qu’avec des disques de coton.

Après utilisation, il suffit de les laver pour pouvoir les nettoyer et les réutiliser. Ils se glissent dans un petit filet prévu à cet effet et vous pouvez le rajouter dans votre tambour avec votre linge sale habituel.

disques démaquillants lavables

Que valent ces disques démaquillants lavables?

Écologique:

Les cotons démaquillants lavables se revendiquent comme écologiques. Oui, forcément laver son disque est beaucoup moins polluant que de le jeter à la poubelle. De plus, il ne faut pas oublier que la culture de coton est ultra gourmande en eau et épuise de nombreuses ressources naturelles.

Sachez aussi que si vous choisissez des disques démaquillants en bambou, c’est encore plus écolo puisque sa culture est peu polluante.

La question écologique se ressent aussi face à la longévité des disques. En effet, les disques en coton se rachètent une fois par mois environ, tandis que les lavables, une fois achetés, c’est pour la vie.

Douceur:

Est-ce agréable de se démaquiller avec ce genre de disques? Eh bien… oui et non. En effet, cela dépend de son type de peau et de de la manière qu’on les utilise.

Pour les peaux sensibles, les disques en coton lavables sont peut-être trop agressifs. Effectivement, il arrive que le disque râpe légèrement la peau, ce qui n’est pas vraiment agréable. Dans ce cas, il vaut mieux investir dans une matière plus douce comme le bambou.

Praticité:

Là encore, c’est oui et non. Côté de l’usage, les disques lavables sont pratiques pour les textures plutôt épaisses, mais beaucoup moins pour les textures liquides. De plus, le disque a tendance à absorber beaucoup plus de produit et en déposer moins sur la peau. Ce qui est dommage, car personne ne souhait gâcher son démaquillant.

Pour le roulement des disques, en revanche, c’est peu pratique, car il faut en acheter au moins 20 si vous ne voulez pas en manquer ou faire tourner votre machine à laver juste pour ça.

Economie:

Voici un petit calcul rapide. Un paquet de cotons jetables coûte entre un et deux euros selon les marques. Pour ne pas en manquer, il faut en racheter tous les mois, ce qui représente au max un budget de 24 euros par an.

Les disques lavables coûtent en moyenne 7 à 10 euros le paquet de 10, ce qui représente pour 20 disques un budget d’environ de 15 à 20 euros. Bien entendu, il ne faut pas oublier le prix de l’eau et de lessive pour les nettoyer, mais concrètement tu n’en dépenses pas beaucoup plus.

En terme d’investissement, le calcul est vite fait. Les disques lavables sont plus avantageux, car ils se gardent beaucoup plus longtemps s’ils sont bien entretenus, autrement dit, lavés régulièrement et correctement séchés.

Cependant, n’oubliez pas que vous devrez quand même acheter des disques de coton jetables si vous êtes fan de manucures, car les disques lavables ne peuvent pas utiliser du dissolvant.

Que pensez-vous des cotons démaquillants lavables?

Étiquettes : , ,

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares