Soleil et cosmétique : Un cocktail explosif

cosmétiques et soleil

Certains cosmétiques sont à éviter sous le soleil car ils ne font pas toujours bon ménage. Néanmoins, même si les cosmétiques paraissent inoffensifs, détrompez-vous, certains actifs contenus dans les cosmétiques ne sont pas sans risque. Zoom sur les dangers des cosmétiques et soleil à éviter en vacances.

Cosmétiques et Soleil = Risques !

Saviez-vous que certains actifs et certains cosmétiques sensibilisants peuvent entraîner un risque de photosensibilisation lors d’une exposition au soleil et à ses UV, même artificiels.

Il s’agit d’une sensibilité exacerbée de la peau qui peut survenir chez n’importe quelle personne, sans prédisposition particulière et quel que soit son phototype. Les nombreuses réactions peuvent apparaître dès la première exposition et se traduisent selon le cosmétique par des tâches brunes, des irritations, des réactions allergiques, des rougeurs telles que des coups de soleil et parfois même associés à des cloques.

Par contre, cette photosensibilisation ne touche que la zone exposée aux rayons du soleil et qui a reçu un cosmétique sensibilisant. Il ne faut pas oublier que les photosensibilisants qui rendent la peau plus sensible au soleil sont considérés comme des facteurs au risque possible de cancer cutané. De plus, cette réaction peut survenir environ 48 heures après l’exposition au soleil.

D’ailleurs, dans des cas plus rares, l’association de certains actifs et une exposition au soleil peut entraîner une réaction photoallergique. Elle se manifeste le plus souvent par un eczéma. Il peut s’étendre aux parties qui étaient protégées et mises à l’ombre.

Les actifs et les cosmétiques dangereux au soleil !

Voici les liaisons dangereuses à fuir en été afin de protéger votre peau.

Les cosmétiques aux extraits de végétaux :

Les soins naturels ne sont pas forcément sans risque pour vous et votre épiderme. D’ailleurs, une crème mains par exemple contenant des extraits de végétaux peut être parfaitement tolérée l’hiver, mais en été c’est une autre histoire. Elle peut favoriser l’apparition de tâches brunes et voire même de brûlures causées par les rayons UV. Il faut faire attention, aux cosmétiques et aux shampoings contenant de l’agrume, du millepertuis, du figuier, du géranium ou encore ceux qui incluent dans leurs ingrédients de la cannelle.

Les cosmétiques aux huiles essentielles :

Il faut vraiment faire attention aux huiles essentielles aux agrumes comme le citron, la bergamote, l’orange, la mandarine… En été, je vous mets en garde tout particulièrement contre les recettes maison qui sont à base de ces huiles essentielles. Pendant cette saison, de nombreuses recettes cosmétiques préconisent de s’asperger les cheveux d’un mélange d’eau et de citron pour les éclaircir. Attention, à ne pas pulvériser cette préparation sur le cuir chevelu ou le visage, sinon vous risquez la brûlure. Cependant, il faut se méfier aussi des huiles essentielles telles que la verveine, angélique, carvi, céleri, cumin, oeillet d’Inde (tagète) et aussi de l’absolu de tilleul.

Les parfums et eaux de toilettes :

Je vous laisse découvrir mon article dédié au danger du parfum porté sous un soleil de plomb. Je vous invite à le lire. Car je pense que vous serez surprise par certaines idées reçues qui ont la peau dure. Toutefois, attention aux parfums de contrefaçon qui peuvent contenir en autre de l’alcool dénaturé qui est ultra sensibilisant. Les zones parfumées par un mauvais parfum peuvent provoquer des dermites sur le décolleté.

Les déodorants sous forme d’aérosol :

J’attire votre attention aussi sur le déo en aérosol. Car pendant son application, il crée un nuage qui dépose des particules sous vos aisselles, mais aussi sur votre visage et vos épaules. Cela peut engendrer de l’hyperpigmentation liée au déo en spray exposé au soleil. Il est préférable d’opter pendant cette saison pour un déo en stick ou en roll-on même si la sensation de fraîcheur est moindre qu’avec un spray.

L’actif anti-âge rétinol :

Le rétinol est un actif très prisé pour les cosmétiques anti-âge. Mais, le souci c’est qu’il est irritant. Il est tout aussi connu pour être photosensibilisant, c’est pourquoi il est généralement utilisé dans les crèmes de nuit. Cependant, consultez correctement la liste d’ingrédients de votre crème de jour anti-âge pour être certaine qu’elle ne contient pas du rétinol.

Les eaux solaires :

Elles ne sont pas à éviter à cause d’un risque photosensibilisant, mais à cause d’un mauvais message que font passer ces eaux en mettant en avant leur SPF. En effet, un seul pschitt ne permet pas de déposer un film protecteur suffisant face au soleil.

Les gommages à base d’acide de fruits :

Tous les exfoliants et les peelings à base d’acide de fruits sont à bannir de votre routine beauté l’été. Toutefois, ils ne sont pas déconseillés à cause de la photosensibilisation, mais parce qu’ils rendent la peau plus fine et plus sensible aux irritations et aux taches brunes par le soleil.

Les produits nettoyants antibactériens :

Si certains actifs dangereux responsables de photoallergiques ont été retirés du marché. D’autres en revanche sont toujours bien présents dans les nettoyants antibactériens comme le triclocarban et le triclosan.

Maintenant que vous savez reconnaître les cosmétiques dangereuses au soleil, vous pouvez bronzer en toute tranquillité 😉

Étiquettes : , ,

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares