Stop, à la transpiration !

réguler et limiter la transpiration

Hop, un petit effort physique, un petit coup de chaud, une émotion forte ou même quelquefois, sans raison et c’est trop tard !!! L’odeur de transpiration vous envahit et les auréoles sur les vêtements vous complexent. En effet, la sueur peut devenir un véritable inconvénient, voire même un handicap au quotidien. Je sais, ce n’est pas glam mais maintenant on se connait, alors on peut parler de tout ☺ Pour en finir avec ce calvaire, ensemble voyons comment réguler et limiter la transpiration 🙂

Quel est le rôle principal de la sueur ?

La transpiration est un phénomène naturel qui a pour mission de réguler la température de notre corps et à éliminer les toxines de l’organisme. Elle est produite par les glandes sudoripares et chez l’homme,il en existe deux sortes. Ces glandes sont au nombre de 4 millions dans notre organisme et elles sont majoritairement situées sur les parties sensibles au toucher comme la paume des mains et la plante des pieds. Toutefois, l’homme a aussi des glandes au niveau de la poitrine, du front, des aisselles, du nombril….

La sueur n’a rien de sale si vous prenez une douche pour jour. Il est important de bien se laver avec un savon doux pour limiter la quantité de bactéries sur la peau responsables des mauvaises odeurs qui portent le nom de bromhidrose.

Venir à bout de la transpiration excessive !

Certaines personnes vivent avec l’hyperhidrose, environ 1 français sur 4. Cette pathologie se déclenche à la puberté et s’aggrave au fur et à mesure que les années défilent pour enfin se stabiliser vers 40 ans.

L’hyperhidrose se traduit par une transpiration très excessive en dehors de tout effort physique et qui devient très gênant avec de vraies répercussions dans la vie. Il s’agit d’une anomalie du processus de sudation qui peut entraîner un mal-être, un isolement ou une perte de confiance en soi. La transpiration abondante est surtout au niveau des mains, des pieds, du visage et des aisselles. Ce problème est souvent lié aux personnes très angoissées, stressées, fatiguées et qui vivent des moments douloureux. Cependant, la médecine peut venir en aide aux personnes qui vivent ce désagrément.

Réguler et limiter la transpiration avec les bons gestes !

L’épilation :

Si votre transpiration vous dérange, pensez à vous épiler les aisselles. En effet, la pilosité ne favorise pas la sueur, mais les poils gardent les odeurs et surtout les mauvaises 😉

Les vêtements :

Attention à certaines matières de tissus qui composent vos vêtements. Effectivement, le synthétique favorise la transpiration. Alors, adoptez des vêtements en coton ou en lin. Puis, portez des formes amples et des couleurs claires pour avoir moins chaud.

L’alimentation :

Stop aux plats épicés, à l’alcool et la caféine consommés en excès, qui favorisent aussi la transpiration. Côté boissons, privilégiez celles à température ambiante afin d’éviter à votre corps de devoir réguler sa température et, donc … de transpirer. Ensuite, attention aussi aux aliments qui dégagent des odeurs comme l’oignon, l’ail et la bière.

Le stress :

C’est un facteur qui déclenche à coup sûr la sueur. Un apprentissage de la détente et de relaxation peut notamment permettre de limiter ses effets peu agréables.

Ouf ! Des solutions existent pour réguler et limiter la transpiration !

La première est d’utiliser un bon déodorant afin que votre transpiration devienne confortable. Je vous conseille de ne pas choisir les produits anti-transpirants, car ils étouffent en empêchant les glandes situées sous les aisselles de produire de la sueur, indispensable à notre organisme.

De vrais combattants naturels existent pour limiter la transpiration et le plus connu de tous est la pierre d’alun. La sauge permet également de la réguler et vous pouvez aussi utiliser le bicarbonate de soude ou du talc pour aspirer les mauvaises odeurs.

Quels remèdes naturels pour tout contrôler !

Pour affronter, réguler et limiter la transpiration, il existe un tas de remèdes naturels à appliquer ou à avaler.

Le jus de citron :

Il bloque l’apparition des odeurs et aide à réduire la sudation excessive. Coupez en deux ou en rondelles un citron et frottez-vous les aisselles avec.

Le concombre :

Il a un effet astringent et resserre les pores de la peau, ce qui réduit la production de transpiration. Coupez le légume en rondelle et frottez-les sous vos aisselles. Il faut attendre plusieurs jours pour constater une baisse de la production de la sueur.

Le persil :

Il soulage la transpiration excessive. En effet, sa teneur en chlorophylle aide à absorber les odeurs corporelles. Mâchez quelques feuilles de persil durant la journée.

L’eau de fleur d’oranger :

Elle a des vertus apaisantes et relaxantes pour lutter contre les mauvaises odeurs lorsqu’elle est déposée localement.

Le vinaigre de cidre :

Il atténue la transpiration grâce à ses effets astringents qui régulent la sudation. Il a aussi des bienfaits antiseptiques qui neutralisent la prolifération des bactéries. Appliquez directement le vinaigre sur vos aisselles avant d’aller dormir et laissez sécher.

L’aloe vera :

Elle fait profiter à la peau de son côté astringent capable de resserrer les pores. Elle freine aussi le développement des microbes, ce qui empêche les mauvaises odeurs de naître. L’aloe vera rééquilibre également le pH de la peau.

La sauge :

En tisane, la sauge est très efficace contre la sueur en la régulant. Buvez plusieurs tisanes par jour à base de sauge.

Avec tous ces petits conseils, fini les énormes auréoles sous les bras et les odeurs qui prennent au nez 😉

Étiquettes : , ,

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares