Acide hyaluronique : La molécule incontournable anti-âge

acide hyaluronique

L’acide hyaluronique (AH) est très utilisé en cosmétologie et en médecine esthétique. Cette molécule star du moment réalise de véritables miracles sur l’apparition des signes de l’âge. Cet actif naturellement présent dans la peau soulève mille et une questions. Si vous voulez vous laisser tenter, pourquoi pas, mais sous quelle forme ? Et pour quels bénéfices ?

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’acide hyaluronique !

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans la peau au niveau du derme et de l’épiderme ainsi que dans les yeux et dans le cartilage. Elle apporte du rebond et de l’épaisseur et sert à maintenir un bon niveau d’hydratation dans notre organisme. En effet, nous naissons avec un stock d’acide hyaluronique, mais avec l’âge, le taux de cette molécule baisse. Ainsi, vers 50 ans, notre taux d’acide hyaluronique est divisé par deux et on estime qu’à cet âge, les hommes et les femmes ne possèdent plus que la moitié de la quantité d’acide qu’ils avaient dans l’enfance. Sa production est constante, mais se dégrade aussi vite qu’il est fabriqué. Lorsqu’on vieillit, le processus de dégradation s’accélère et la quantité d’acide hyaluronique diminue. Avec le temps, le relief cutané se creuse, c’est ainsi que les rides et les ridules apparaissent et la peau perd aussi de sa tonicité.

L’acide hyaluronique, comment ça fonctionne ?

Les molécules de cet acide vont plus ou moins pénétrer dans la peau selon leur taille. Plus elle est petite, plus elle va pénétrer facilement dans les différentes couches de la peau. De plus, son action sera différente selon l’endroit où elle va agir.

Si la molécule d’acide hyaluronique est grande, elle permet de renforcer la quantité d’acide hyaluronique épidermique. Elle agit à la surface de la peau en formant un film tel un coussinet rempli d’eau qui va maintenir l’hydratation de l‘épiderme et avoir un effet tenseur, lissant et repulpant immédiat.

Si la molécule d’acide hyaluronique est petite, elle permet de renforcer la quantité d’acide hyaluronique dermique et stimule sa production. En effet, les cellules de soutien nommées fibroblaste ainsi que le collagène sont stimulés. De plus, une amélioration de la captation d’eau est remarquée pour améliorer le matelas cellulaire de la peau.

Cet acide est-il adapté à tous ?

Oui, il est en effet adapté à tout le monde, hommes comme femmes. En plus, l’acide hyaluronique a l’avantage d’être naturellement au cœur de notre peau. Il présente donc très peu de risques d’allergie. Les peaux jeunes peuvent se tourner vers la solution de cet acide pour prévenir les premiers signes du vieillissement cutané pour booster le teint et conserver la peau tonique et hydratée. Les peaux matures peuvent utiliser l’acide hyaluronique pour corriger les petites imperfections de leur visage afin de combler les rides et les ridules. Il est utile aussi pour régénérer l’épiderme et le derme.

A quel âge doit-on penser à utiliser cette molécule ?

Scientifiquement, cela n’a pas de sens de définir un âge. Partant de ce fait, chacun ayant un capital génétique ainsi qu’un mode de vie différent, l’âge n’a aucune importance. Ce qui est sûr, c’est que cet acide diminue naturellement dans la peau avec le temps et certains commenceront donc les injections ou les crèmes anti-âge dès 30 ans en prévention et d’autres, plus tard… Et ce qui est plus sûr encore, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire.

L’acide hyaluronique en pot !

Cette molécule est désormais ultra présente dans de nombreux produits de cosmétiques. En France, on a été frileux pour l’intégrer aux compositions des soins contrairement à d’autres pays. Petit à petit, les choses changent et l’on voit timidement arriver des crèmes, des sérums et autres soins. Toutefois, il faut savoir que l’acide hyaluronique colle, donc pas étonnant que son sérum ou sa crème colle pendant deux à trois minutes après l’application. Mais cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas se maquiller par-dessus une fois que la peau a bien absorbé le produit. Par contre, cet acide n’est ni gras, ni occlusif : une bonne alternative donc pour les peaux à problèmes et déshydratées.

Il faut savoir aussi en utilisant des soins à l’acide hyaluronique qu’il n’y a aucun risque de trop nourrir sa peau, ni de mettre des ingrédients chimiques dont on n’a pas besoin. De plus, son action chimique anti-âge est simple. Il n’efface pas les rides mais les comble. Alors autant dire qu’une peau jeune mais déshydratée ou un contour de l’œil avec des rides de déshydratation y trouvera son compte. En gros, l’acide hyaluronique est le champion de l’hydratation pour en finir avec la peau terne et qui a du mal à passer le cap de l’hiver.

Bon, vous aurez compris que cet acide n’est pas l’agent anti-rides qu’on veut nous faire croire. C’est avant tout un agent hydratant très efficace, parfait pour les peaux sèches et en manque d’eau.

Piqué c’est déridé !

Pour vous parler de l’acide hyaluronique utilisé en médecine esthétique, j’ai fait appel à un excellent Médecin réputé, le Docteur Adda Jean-Marc qui exerce ce métier depuis 15 ans et qui pratique la médecine esthétique et les traitements au laser au Centre Médical Esthétique de Boulogne Billancourt. Je tenais à le remercier d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

 Docteur Adda Jean-Marc fait injections à l'acide hyaluronique

Un sacré coup de jeunesse :

Plus besoin d’anesthésie lourde, ni même d’incision cutanée pour traiter les signes visibles de l’âge. En effet, l’acide hyaluronique est administré par des injections à la canule sous forme de gel. Une fois infiltré dans la peau, le gel retient l’eau et se mélange à l’acide hyaluronique du derme. Il s’agit d’un produit biodégradable qui s’épuise naturellement dans l’organisme entre 6 mois à 1 an. Il faut donc recommencer l’opération si vous voulez paraître plus jeune de façon continuelle. L’avantage de l’injection, c’est son côté réversible qui est moins angoissant que l’aspect définitif de certaines opérations de chirurgie esthétique.

L’injectable utilisé en esthétique est obtenu par des procédés biotechnologiques : ce sont des micro-organismes cultivés dans des fermenteurs et qui produisent naturellement la molécule d’AH. Le produit de synthèse ainsi obtenu est identique à celui produit par notre corps.

L’acide hyaluronique est très fluide et se place facilement. L’injection distribue aisément en une fois le produit dans la zone traitée. Grâce à sa texture souple, la matière est très malléable, le Médecin peut masser l’AH pour le mettre correctement en place sans que cela soit douloureux pour vous. Toutefois, quelques petits effets indésirables peuvent s’inviter comme des bleus et un léger œdème, mais cela reste temporaire.

Pour qui, pourquoi et comment ?

Les patients du Docteur Adda qui ont recours à cette méthode sous injections ont entre 20 et 90 ans, et le consultent pour des demandes différentes. Néanmoins, la demande la plus fréquente plébiscitée au sein de son cabinet est la prévention et la correction du vieillissement de la peau.

Le produit dans la seringue est adapté au cas par cas, on parle alors d’injections personnalisées. Partant de ce fait, tous les types de peau peuvent prétendre à des injections d’acide hyaluronique. En effet, même les peaux noires qui sont plus épaisses et plus sensibles aux cicatrices peuvent en bénéficier.

Une séance type :

Le médecin injecte l’acide dans le derme à quelques millimètres de profondeur. Selon le nombre de rides à traiter, une séance dure entre 10 et 30 minutes. De plus, il faut être réaliste, même si ces piqûres sont supportables, il ne s’agit pas non plus d’une partie de plaisir. Il est possible de demander au médecin si vous êtes trop sensible d’effectuer une petite anesthésie locale. Il appliquera une pommade à la lidocaïne sur la partie à traiter.

Pour le coût, il faut compter en moyenne 300 euros l’injection. Mais, le prix varie en fonction des problèmes à traiter.

Une multitude d’actions pour le visage !

L’acide hyaluronique est principalement utilisé pour le bas du visage avec deux cibles de prédilection : Les sillons naso-géniens (zone des ailes du nez jusqu’aux commissures des lèvres) et les plis d’amertume (zone de chaque côté de la bouche jusqu’au menton). Mais le traitement à l’acide peut aussi venir en aide aux pommettes, aux joues, au front, aux pattes d’oie, à la bouche…

Le comblement des rides :

Les rides creuses et statiques donnent un air triste ou fatigué. On peut traiter une ride seule lorsqu’il s’agit d’un petit défaut peu marqué. Mais, à partir de quarante ans, traiter une seule ride n’est pas la meilleure solution, car le comblement rendra plus visible la fonte graisseuse qui entraîne le relâchement de la peau.

Redonner du volume :

Avec le temps, la peau subit des altérations liées aux modifications à la texture cutanée qui diminue de volume et crée un relâchement cutané. L’acide peut traiter un défaut isolé, mais on rajeunit en général l’ensemble du visage.

Corriger les défauts du nez et le menton :

Sans passer par la case bistouri, on peut retrouver un joli nez en estompant une bosse, en améliorant la pointe du nez, en remplissant le creux entre le nez et le front ou pour reprendre une rhinoplastie chirurgicale. Pour le menton, on peut le corriger s’il est fuyant et remplir un pli mentonnier.

Repulper les lèvres :

Les lèvres vieillissent aussi et ont tendance naturellement à s’assécher ou à perdre du volume. Ce qui leur donne une apparence plus fine et définitivement moins nette. Une injection aide à redessiner le contour de la bouche, à redéfinir l’arc de cupidon, à augmenter le volume des lèvres et l’acide hydrate aussi les lèvres en profondeur.

Redonner de l’éclat :

L’acide en injection permet au visage d’effacer ses marques de fatigue. En effet, après la trentaine, la peau met davantage de temps à récupérer. L’acide traite les pores de la peau dilatés, rafraîchit un teint terne, efface les yeux cernés et hydrate une peau sèche.

Prévient le vieillissement cutané :

L’acide a une action sur la peau jeune en la rendant plus tonique et en retardant les premières rides. Par contre, son action sur les peaux matures est de stimuler une peau affaiblie et de réparer les préjudices du temps.

Une multitude d’actions pour le corps !

Les injections d’acide hyaluronique dans le corps se font sous anesthésie locale en ambulatoire, sauf pour les mains.

Rajeunir ses mains :

La peau des mains est extrêmement fine et contient peu de glandes pour favoriser son hydratation. Les mains sont tout le temps exposées à toutes sortes d’agressions, c’est pourquoi elles se fragilisent vite et deviennent sèches et perdent de leur tonicité. Grâce à l’acide les os, les veines et les tendons sont moins visibles pour des mains qui paraissent plus jeunes.

Galber ses fesses :

Eh oui, cet acide est très volumateur et permet de sculpter le galbe du creux sous la hanche et d’arrondir les fesses.

Sculpter ses mollets :

Les mollets trop fins ont trouvé leur sauveur nommé Macrolane. En effet, cet acide hyaluronique peut corriger le déséquilibre entre une cuisse bien galbée et une jambe trop fine. On redessine le bas de la jambe en lui redonnant du volume.

Et les résultats, c’est pour quand ?

Tout de suite juste après la séance !!! Toutefois, le résultat final est définitif et optimal 10 jours après l’intervention. C’est le temps qu’il faut à l’organisme pour assimiler complètement l’acide. Bien entendu, le rendu est différent selon les personnes, leur âge, la zone traitée et leurs habitudes (fumeur ou pas, …). Ces éléments jouent un rôle sur le résultat !

Pour être complètement transparente avec vous, j’ai sauté le pas car je trouvais ma peau vraiment terne et fatiguée ! Il est vrai que mes journées sont longues et que très souvent, je n’ai même pas de week-end pour récupérer! Entre les tournages, les articles à écrire et le temps que je prends pour vous répondre sur les réseaux sociaux… Je n’ai pas assez d’heures dans une journée  Je ne me plains pas, rassurez-vous ! Car tous ces échanges avec vous nourrissent toujours plus mon expérience ! Et croyez-moi, j’adore ça 😉 Enfin, vous l’avez compris, il était urgent de faire quelque chose !

Après un entretien avec le Médecin, il m’a conseillé le Skin Booster qui consiste à injecter un mélange d’acide hyaluronique et de vitamines pour rebooster l’éclat du teint !

Aucune modification, juste des vitamines. Je peux vous assurer qu’après le rdv, j’avais l’impression d’avoir dormi 24h00… Le rêve ! Alors, j’assume et je signe 

Que pensez-vous de l’acide hyaluronique et des traitements proposés ?

Étiquettes : ,

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares