Maudit poil incarné, il faut t’éliminer !

poil incarné, je t'aurai un jour, je t'aurai !

Le poil incarné est la bête noire des femmes. Ce poil qui pousse sous la peau et qui n’arrive pas à la percer crée au passage bouton, rougeur et même infection, surtout au niveau du maillot. Toutefois, le poil incarné mène la vie dure aussi à nos gambettes. Et vous aimeriez savoir comment les éviter ? Voici un tour d’horizon de toutes les solutions pour ne jamais avoir un poil incarné douloureux.

Le poil incarné est diabolique !

Pour prévenir un poil incarné, quelques gestes simples suffisent pour les éviter. Adieu, poil inesthétique et douloureux qui apparaît la plupart du temps après une épilation à la cire ou au rasoir. Il se manifeste souvent par une petite boule infectieuse, causée par un poil n’ayant jamais pu finir de pousser ou d’être éliminé correctement par l’épilation.

Pour des jambes de rêves sans poil incarné !

Exfolier :

Il faut absolument exfolier sa peau une fois par semaine minimum avec un bon gommage ou un gant de crin. Cela permettra d’affiner l’épiderme et de le rendre moins rugueux. De cette façon, le poil n’aura plus aucun mal à percer la peau pour en sortir, car le gommage élimine les peaux mortes qui entravent sa bonne pousse.

Hydratater :

Au quotidien, il faut aussi hydrater sa peau. Il est préférable d’appliquer une crème à base de vitamine A qui a le pouvoir d’affiner et de rendre souple l’épiderme.

Dilater :

Dilater les pores de sa peau est un bon moyen pour éviter le poil incarné. En utilisant de l’eau chaude ou un bain de vapeur, cela fera sortir plus facilement le poil.

Epiler :

La méthode d’épilation joue un rôle capital dans la venue du poil incarné. On sait aujourd’hui que l’épilateur électrique a tendance à casser le poil à la racine, sans enlever le bulbe. Celui-ci va donc rester sous la peau et parfois même friser ce qui va l’empêcher de percer le derme. Il est conseillé de s’épiler à la cire ou à la lumière pulsée.

Se raser :

Le rasoir est le mode d’épilation le plus populaire pour sa rapidité. Toutefois, pour éviter des désagréments, il faut assouplir sa peau avec l’eau et du savon. Ne vous rasez jamais dans la direction inverse à la pousse du poil. De plus, il faut passer le rasoir en exerçant une légère pression. Et, un dernier conseil, il faut espacer les épilations pour laisser le temps au poil de pousser.

Désinfecter :

Après chaque épilation, il faut penser à désinfecter les zones traitées ainsi que le matériel. Ce geste permet d’éradiquer les bactéries qui peuvent se déposer sur la peau sensibilisée et créer une infection. L’huile essentielle d’arbre à thé aide à prévenir les infections. Il suffit d’utiliser cette huile quelques heures avant l’épilation.

Soigner :

Malgré tous ces conseils, le poil incarné peut tout de même arriver et élir domicile sous la peau. Pour commencer à le soigner, il faut appliquer un soin localisé qui purifie et traite le problème. Ensuite, si le poil commence à être douloureux et forme un petit kyste, il ne faut surtout pas s’acharner pour le retirer. On file vite chez le dermatologue qui va gérer la situation.

Pince à épiler :

Toutefois, si vous vous en sentez capable, vous pouvez retirer à l’aide d’une pince à épiler un poil incarné qui est resté piégé. Avec la pince à épiler, levez le poil avec soin et tout en douceur. Mais, ne le retirez pas, car cela peut provoquer une irritation, voire une infection.

Trop serré :

Les vêtements moulants serrent la peau qui ne peut plus respirer normalement. Donc, ce type de vêtement est prolifique pour le poil incarné surtout si vous les portez juste après une épilation.

Le temps de gloire du poil incarné est terminé ! A vous la peau toute douce 😉

Étiquettes : ,

Related Posts

by
Make up artiste depuis plus de 18 ans, j'aime prodiguer mes conseils aux personnes que je chouchoute. Je vous dévoile mes secrets d'expert pour vous sublimer au quotidien.
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares